Accueil / A la Une / SEX AND THE CITY : Quatre actrices bien moins copines sur le tournage que leurs personnages !
SEX AND THE CITY : Quatre actrices bien moins copines sur le tournage que leurs personnages !
Kim Catrall, Kristin Davis, Sarah Jessica Parker et Cyntia Nixon

SEX AND THE CITY : Quatre actrices bien moins copines sur le tournage que leurs personnages !

En début de mois, a tué nos espoirs d’une suite des aventures des quatre célèbres New Yorkaises en publiant un communiqué confirmant qu’il n’y aurait pas de troisième film , en déclarant : « Je suis déçue. Nous avons eu ce scénario magnifique, drôle, déchirant, joyeux et qui aurait parlé à nos fans.  »

Sarah Jessica Parker, notoirement consciente de son image de gentille fille, ne pointait alors pas du doigts la raison – mais en avait-elle vraiment besoin ?

Dans ce post, je vais vous dévoiler les raisons de cet échec et surtout, les relations exécrables sur le plateau entre les actrices.

Le même jour, un article anonyme a été publié dans le Daily Mail, accusant Kim Cattrall, l’ex-co-star de Sarah Jessica Parker et ses «demandes» d’avoir tué le film.

Kim Cattrall a tweeté le lendemain: « je me suis réveillé dans une tempête @MailOnline [caca emoji]! La seule demande que j’ai faite, c’est que je ne voulais pas faire un 3ème film … et c’était en 2016.  »

Mais les vannes se sont ouvertes, et des articles ont été diffusés sur la mort du film, citant d’autres stars de la série et producteurs qui ont confirmé que le film était enterré malgré les millions engrangés sur les deux premiers films.

Il n’a pas fallu plus de 24 heures à Kim Cattrall, furieuse, pour répliquer.

Sur chacun des deux films Sex and the City précédents, des infos fuitaient rapportant que le film était suspendu aux exigences salariales de . Après une vague d’indignation et de regret dans la presse, Cattrall capitulait (vraisemblablement avec un plus gros chèque que précédemment promis) et les films ont été faits.

On peut ce dire que c’est la même histoire qui recommence.

Mais cette fois, contrairement à toutes les autres fois où elle avait eu l’air d’une diva, Cattrall ne s’est pas tue. Elle a réservé un entretien avec l’animateur de talk-show britannique Piers Morgan, a enlevé ses gants et a vidé son sac.

« La réponse a toujours non », a déclaré Kim Cattrall. « Je n’ai jamais demandé d’argent, je n’ai jamais demandé de projets. Être considéré comme une sorte de diva est ridicule.  »

Elle a dit à Morgan qu’elle n’avait aucune idée de la dernière fois où elle a parlé à ses co-stars, et que personne ne s’est manifesté lorsque les rumeurs d’un troisième film, avorté à cause d’elle, ont commencé à circuler autour d’elle.

« Personne n’a jamais pris le téléphone et essayé de me contacter ne serait-ce que our me demander comment j’allais. Cela aurait été la bonne façon de le gérer », a-t-elle ajouté. « C’est comme si c’était une relation toxique. »

Alors que certaines personnes ont été choquées par ce clou planté dans le cercueil de la série, j’ai apprécié la franchise de Kim Catrall qui ose – enfin – évoquer sa relation détestable avec Sarah Jessica Parker : Et tout n’a été qu’une question de jalousie, de rivalité et d’argent.

Pour comprendre ce qui s’est réellement passé, il faut revenir au début.

Quand Sex and the City a fait ses débuts sur HBO en 1998, les quatre personnages principaux – Carrie, Samantha, Miranda et Charlotte – sont devenus des icônes et partie intégrante de la culture américain. À l’écran, elles étaient les meilleurs amis : hors écran, c’était une bien différente histoire.

Kim Cattrall – qui a signé pour le rôle de la croqueuse d’hommes Samantha – était sans doute le nom le plus connu parmi les acteurs au début. Elle était à l’époque une starlette montante de cinéma américain, ayant été à l’affiche de « Mannequin » et « Big Trouble in Little China ».

Dès le début du tournage, Kim Catrall prend la lumière. Elle rayonne et s’impose parmi les quatre avec son rôle débridé.

La fut le coeur du problème, étant donné que Parker était supposée jouer l’héroïne de la série, Carrie. Une bande a commencé à se former, laissant Kim Cattrall à l’écart.

Parker et Cynthia Nixon (Miranda), qui se connaissaient depuis leurs débuts comme comédiennes à Broadway, se sont rapprochées et ont rapidement inclus leur co-star Kristin Davis (Charlotte) dans leur groupe.

Pour les deux premières saisons, Kim Cattrall eu un vrai allié sur le plateau en la personne du créateur et producteur de la série Darren Star (Créateur de Melrose Place). Mais quand il est parti après la deuxième saison et a été remplacé par l’ami de Sarah Jessica Parker, Michael Patrick King, Kim Cattrall était complètement isolé.

Pour vous donner l’ambiance sur le tournage, lors d’un tournage à Atlantic City dans le New Jersey, Sarah Jessica a loué une maison pour elle-même, Kristin Davis et Cynthia Nixon. Kim a été laissée seule.

(Officiellement, un porte-parole de HBO avait déclaré: « Kim est restée dans une autre maison parce qu’elle était mariée à l’époque et que son mari était censé venir »).

Jusqu’à la fin de la série, il y a eu des histoires qui ont filtré presque chaque semaine à propos des tensions sur le plateau. À la fin, personne ne parlerait plus à Kim. « Pas même dans la salle de maquillage », a déclaré un initié.

Kim Cattrall avait déjà signé à contrecoeur pour le premier film en 2007 comme la déclaré un de ses amis au Daily News, « Kim ne veut pas faire le film après avoir été traitée horriblement par Sarah Jessica Parker durant six ans.  »

Malgré la tension, le film fut un succès – rapportant 415 millions de dollars dans le monde entier. Les producteurs, dont Sarah Jessica Parker, étaient désireux de reproduire l’exploit en voulant faire un deuxième film dès que possible, mais Kim Cattrall ne voulait pas remettre le couvert pour les mêmes raisons.

Bientôt, les commérages commencèrent à circuler autour des supposées «demandes de diva». Elle finit par signer, après avoir demandé et reçu plus d’argent.

Une amie de l’actrice a rappelé: « Il y avait une grosse disparité entre ce que Sarah gagnait et ce que les autres filles avaient. Tout le monde aimait le personnage de Kim et le public était tout autant attaché à son personnage qu’à celui de Parker et le salaire de Kim ne le reflétait pas cette popularité acquise.

Même avec plus d’argent, au début du tournage du second film, les choses furent gênantes.

Selon un article publié en 2009 dans le magazine New York, «Sarah Jessica Parker et Kim Cattrall ne se parlaient plus, ce qui a rendu mal à l’aise tout le monde sur le tournage du nouveau film« Sex and The City ».

Alors que le publiciste de Parker a toujours nié qu’il y ait eu des problèmes entre les femmes, Parker a admis des affrontements sur le plateau au magazine Marie Claire en 2010, en disant, « Parfois, les sentiments sont blessés. » (Les représentants de Parker, Davis et King ont refusé de commenter.)

Depuis, Kim Cattrall est passé à autre chose, passant plus de temps à Toronto et à Londres. Une chose est demeuré inchangé : elle n’est plus en contact avec ses co-stars « Sex and the City ».

« Le terrain commun que nous avions était la série et la série est terminée », a déclaré Cattrall à Morgan. « Sarah Jessica aurait pu être plus gentille, elle aurait pu en quelque sorte. Je ne sais pas quel est son problème, je ne l’ai jamais su.  »

Donc Sex and the City est mort et c’est probablement mieux pour tout le monde et surtout Pour Kim Cattrall.

Comme l’a dit l’amie de Cattrall :

« Quand une actrice ne fait pas une suite, c’est à cause de deux choses : le respect et/ou la compensation financière. On pourrait se dire qu’il s’agit d’une question d’égos mais ce n’est pas cela. Elle ne veut tout simplement pas faire le film. « 

Cette semaine, quelque 19 ans après le début de la série, Kim Cattrall, maintenant âgé de 61 ans, a dit à Morgan:

«Je suis maintenant dans ma soixantaine : Je ne prends plus de décision pour ma carrière mais pour moi. Et ça c’est fantastique. « 

Good bye Sex and the City !

Qu'en pensez-vous ? N'hésitez pas à donner votre avis en laissant un commentaire

X